lundi 16 octobre 2017

blog 24 Asie Kirgistan 8



Lundi 16 Octobre de 5 km aprés Taldy Bulak à 15km du col avec tunnel
82,38 km ,Durée 6h07 ,Moyenne 13,44 , Maxi 55,64 ,Altitude 2248m , Denivelé 1248m maxi 3319 m
pendant la nuit le vent se léve et souffle en bourasques et ce matin de même et pas besoin de chercher d où il vient, il va être en pleine face, malgré le vent il ne fait pas trop froid : 8° le matin
je pars à 9h1/2,( je ne me reveille qu’à 8h) aujoud hui il n y a pas d’invitations mais c’est une bonne place pour camper, on voit les derniers troupeaux,ils semblent plus nombreux qu'à l'aller

j’ai 19km à faire pour arriver au col à 6/8 %,ils ont découvert qu'on pouvait avoir des panneaux pas uniquement à 12%, là on est plus proche de la réalité
avec le vent froid et assez fort ça n’est pas une partie de plaisir, par deux fois il y a un petit lacet pour me rappeler ce que c’est avec du vent favorable, je fais tout de même un peu plus de 5km/h de moyenne mais je m’arrete assez souvent, je fais deux pauses repas assez rapides car il ne fait pas chaud, je démarre à 12° pour arriver en haut à 6° à 15heures,
le soleil est souvent caché par les nuages et il fait pas chaud,je remets les gants avant d’arriver en haut, aussitôt que le soleil se montre c’est le bonheur ça change tout mais c’est pas souvent
arrivé au col je m’équipe avec surchaussures,pantalon de pluie et veste chaude et cagoule, la descente est rapide (12km) et il ne fait pas trop froid ,la T° remonte à 13° en bas
ensuite le vent a dù tourner et la route aussi mais pour la fin d’aprés midi le vent est favorable et me permet de faire les 50km de faux plat descendant avant la nuit pour être au pied du col pour demain matin 15km pour remonter de 2200m à 3200m,j ai même le temps de prendre un thé et une soupe chaude,je trouve ça chère , je ne suis pas habitué à me payer ce genre de luxe (2 euros ) et encore ça aurait été 3 euros si j’avais pris la viande,
Demain je pense que je vais tenter le tunnel vu que je suis en descendant, 2 ,3km c’est vite fait en descendant
juste avant de monter pour le col, il y a une ferme où je demande à camper , sans problémes sauf que c’est un champ de tréfle un peu piquant pour ma tente




Mardi 17 Octobre de 15 km de la pass du tunnel à Mirake (2km aprés Chon Aryk….).

83,71 km ,Durée 5h42 ,Moyenne 14,30 , Maxi 55,85 ,Altitude 1063 m , Denivelé 1031 m ,maxi 3183m

Départ à 9h45 Le temps de laisser sécher la tente, il y a eu une bonne averse cette nuit et ce matin c’était gelé mais il n’a pas fait trop froid dans la tente
au début de la montée il fait 12° avec beaucoup de nuages qui cachent le soleil, le sommet du col est dans les nuages

  Beaucoup de stands qui vendent du kemis(lait de jument fermenté) et yaourt déhydraté dans le dernier village au début de la montée du col
Au début du col le compteur passe les 12000 KM

à mi parcours le temps se dégage et le soleil brille ce qui permet même d’avoir un peu plus chaud en haut, de plus il n’y a pas de vent ce qui rend l’ascencion du col beaucoup plus agréable que celui de la veille


derriere le rocher à droite la ferme où j'ai campé cette nuit


Arrivé au tunnel il y a une file de camion qui attendent le feu vert mais le temps de m’équiper : passemontagne pour faire filtre pour respirer,la veste fluo et l’éclairage les camions démarrent, j’attends que le dernier soit parti depuis un moment pour éviter d’être juste derriére leur gaz d’échappement,un gars me fait signe les bras en croix que c’est interdit de passer,il me dit « machine » ça veut dire monter dans un camion, mais je n’ai pas envie d’attendre, aussitôt qu’il est parti je file et je suis bien loin du dernier camion, il n’y a presque personne dans le tunnel et il y a tout de même de temps en temps de gros ventilateurs,je n’ai pas l’impression de respirer les gaz échappement comme quand les camions me doublent, je suis en descente et roule assez vite, le temps paraît tout de même long mais ça ne doit pas faire beaucoup plus de 5 mn
c’est pas plus dangereux que d’autres tunnels que j’ai pris car il n’y a pas la place pour qu’une voiture me double avec une voiture en face,encore moins un camion, ils doivent attendre pour doubler et la vitesse est limitée ce qui fait que je roule presque aussi vite que les voitures, je sors du tunnel juste avant que la file d’attente des camions montants ne demarrent, mon timing était parfait.
La descente est agréable, il ne fait pas trop froid et j’en profite bien sans prendre trop de photos, je les ai faites en montant, en bas du col

Dans la deuxiéme partie du col les murailles derochers sont impressionnantes 

je m’arrete dire bonjour aux berger où j’ai dormi en montant,je leur donne un paquet d ‘amandes et de tournesol, mais repars aussitôt ,il est trop tôt pour m’arrêter là,
aprés une petite pause à sonovoka et une invitation pressante par un cavalier qui je soupçonne était imbibé de vodka, je continue jusqu’à la ferme où j’ai fait du cheval ,
j’arrive à la tombée de la nuit,tout le monde est là ,sa femme et le petit de 3 ans, je suis bien accueilli et ne veut pas que je plante la tente, je crois qu’il retourne à la maison en ville exprés pour moi car sa femme reste à la ferme

Mercredi 18 Octobre de Mirake à Bielovodskoie

19 km,Durée1 h 04 ,Moyenne 17,79 , Maxi 33,_83 ,altitude 846m , Denivelé 28m,maxi 1069m

Quand on est invité on dors souvent dans des pieces communes ooù on est plusieurs à dormir et la journeé la piece sert à autre chose, on replie matelas et couvertures dans un coin de la piéce
on repart à la ferme à 8h pour le petit déjeuner et ne fait pas grand-chose ,il met une bache trouée et trop petite sur son tas de ballots de foin mais ne peut pas aider à grand chose
Dés le matin il commence à pleuvoir un peu et l ‘aprés midi c est de la vrai pluie mélée de neige, les collines avoisinantes qui sont peut être à 1300m et quelque blanchissent, c’est une bonne idée de ne pas être en haut de la pass, la météo ne s’est pas trompée et j’ai bien fait de me dépécher un peu pour être descendu avant la pluie ou neige
je passe mon temps à dormir , regarder la télé et prendre unedouche sona encore plus chaude que la premiére fois
Vers 4h je m’équipe pour la pluie et descend en vélo à leur maison enville , la température à chuté de maniére spéctaculaire, il fait 3,5° à 4 h de l’ aprés midi mais pour une heure ça va, pour toute la journée il faudrait renforcer l’équipement
à la maison en attendant Azteke et Rosa je commence à apprendre à compter avec Nurdeen,ma professeur attitrée, j’essaye de lui faire réviser son cours d’anglais mais c ‘est assez catastrophique


Jeudi 19 Octobre de Bielovodskoie à Bishkek
51,86km ,Durée3,3h ,Moyenne 14,77 , Maxi 24 ,Altitude 810m, Denivelé 71m, maxi 850m
une derniére photo de famille avant le départ à l'école

je pars vers midi, il fait beau et frais, à la derniére minute Rosa a retrouvé mon pantalon d’Iran que j’avais oublié la derniére fois mais je laisse mon gant de toilette
c’est que de la ville sur les 40km pour aller à Bishkek
sur la route vente de foin et de courges et vestiges sovietiques


j’arrive en fin d’aprés midi, le nord du kirghistan est beaucoup plus sous influence russe,ici une église orthodoxe

je trouve des gens de bonne volonté pour me trouver mon itinéraire pour aller à l’hostel et m’aider à recharger internet
peu de temps aprés j’ai un message de Dhl qui me dit que mon passeport est arrivé, ça a été super rapide,ça n’est parti que la veille de Paris




Vendredi 20 Octobre Bishkek

13 km ,Durée1h05 ,Moyenne 11,91 , Maxi 27,41 ,Altitude 856 m, Denivelé 63m, maxi 895m

blog, essai visa Azerbaïdjan , je galére je n’ai jamais la confirmation par mail malgré plusieurs essais puis véfif chaine vélo et achat d’un blouson bien chaud sans manches remisé à 20euros ( mon blouson vélo montre des signes de fatigue au niveau fermeture éclair et pourra me servir de manchon pour le guidon pour protéger les mains
je vais passer finalement deux nuits dans le Dos guest house, c’est assez petit et difficile à trouver mais c’est pas cher (5 euros) , le lit est confortable et le petit déjeuner un peu plus consequent et varié qu’à easy life hostel
je partage la chambre avec une japonaise et un cyclo espagnol,il a fait la route que je prend au retour : uzbekistan Bakou



Samedi 21 Octobre de Bishkek à Chaldybar (frontiére kazakhstan)

96,68 km ,Durée 5h37 ,Moyenne 17,18 , Maxi 27 ,Altitude843m , Denivelé 127m, maxi 905m


Départ à 9h1/2 par du beau temps sans vent , je pars en même temps que l’espagnol qui va à Almaty pour prendre un avion à Almaty pour le vietnam,il n’a pas de visa chinois non plus et n’avait pas tenté le Turkmenistan
Maintenant c’est la direction Ouest, je commence à connaître la route ça fait 4 fois, tjs sans interêt à part les stands de vente de légumes ,en particulier les courges,
tjs pas mal de circulation
j’arrive chez mes amis de Bielovodskoie:Aztek et Rosa vers midi et demi,



je leur améne des dattes (je fini par savoir comment on dit ça en russe) et retrouve mon gant de toilette resté sur le radiateur et aussi par la même occasion un stylo qui avait disparu
ils veulent que je reste à dormir mais là pas question il faut bien faire un peu de vélo mais bien sûr m’invitent à déjeuner : salade de chou,salade de tomates et pates avec légumes etchai avec confiture d’abricot

je repars malgré tout à 14h30 c’est pas si mal et file vers la frontiére du kazakstan, c’est tjs plat et ça roule bien sans trop de vent
Arrivé au dernier village avant la frontiére il fait presque nuit, un gars qui balaye devant sa porte me fait bonjour,j ‘en profite pour lui demander où camper, il m’invite à dormir dans une petite dépendance sans chauffage mais avec electricité et une petite table pour faire le blog
il m’améne le thé puis pain et confiture,un voisin m’améne des beignets à la courge et une autre une pomme


qu'est ce que c'est comme courge?
une heure aprés il revient m’inviter à manger à nouveau chez lui des pates avec des légumes
je tente à nouveau le visa Azerbaïdjan ,j’arrive au paiement mais ça coince car je n’ai plus mon numéro français pour récupérer le code pour confirmer le paiement
je confie à Laure de faire ça

Dimanche 22 Octobre de Chaldybar (frontiére Kazakhstan) à Baizak (à18 km de Taraz)

171,09 km, Durée 7h19 , Moyenne 23,36 ,Maxi 46,38 ,Altitude 723m ,Dénivelé 326 m, maxi 936 m

Départ à 9h1/2 ,je me suis couché tard,j’étais tranquille et j’ai profité d’internet car je serai 4/5 j sans internet pour traverser le Kazakhstan. Je ne vois pas mes hotes le matin ,je charge la voisine qui m’a donné une pomme de leur dire au revoirs et merci18
Je passe la frontiére sans probléme et vers 10h c’est parti pour le Kazakhstan
la route est plate et sans grand interêt à part la chaine de montagne couverte de neige au sud qui agremente le paysage
A 13h j’ai déjà fait 80km à 24 de moyenne, aprés la pause déjeuner la route descend un peu, on a tjs les montagnes enneigées sur la gauche et beaucoup de stands de vente de miel,
ça change des courges, on est maintenant sur l’autoroute d’almaty à chimhkent, il n’y a pas trop de circulation,la route est bonne,le vent favorable même s’il n’est pas très fort, il fait beau idéal pour pédaler même si le fond de l’air est frais, j’ai remis le short, c’est vraiment agréable et les km défilent vite, c'est la grande plaine avec irrigation,les labours vont bon train avec les moyens des kolkoze

en fin de journée une petite remontée, je suis presque arrivé à Taraz ce que je pensais faire en deux jours, ça va me faire plus de 170 km,c’est la plus grosse étape depuis le début du voyage
j’attends d’avoir une petite route et un village pour m’écarter de la route principale ce qui m’améne à la nuit,
j’arrive au village, demande à camper,un cavalier me montre un endroit un peu au milieu du jeu mais il fait presque nuit, je prospecte tout de même mais ne trouve rien de mieux
en retournant au vélo, deux gars viennent me dire bonjour,l’un d’eux est le pére du cavalier et l’autre le frére, ils m’invitent à manger et dormir, ils sont turcs comme ceux d’hier
le repas est excellent : viande d’abord mais aprés arrivent des tomates,des oignons et du riz carotte
il y a même le wifi et une vrai douche
ils ont une ferme avec vaches et chevaux






4 commentaires:

  1. Ne prends pas le tunnel si c'est dangereux ! Ne prends pas le risque de te faire renverser par un camion !

    Danielle

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Je suis passe .je ne suis ni écrasé ni asphyxié
    Le risque principal c est l intoxication
    On met 5/7 minutes en descendant et 15/20mn en montant
    C est pour ça que j ai pris un camion en montant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de nous avoir rassurées, mais continue quand même à faire attention!

      Supprimer